Actualités UGEI

Pour un Enseignement Supérieur pluriel au service de la Nation

L'UGEI avait invité ce matin la presse afin de présenter les propositions "pour un Enseignement Supérieur pluriel au service de la Nation" qu'elle formule à l'attention des candidats à la Présidence de la République.

 

Les établissements de l'UGEI, reconnus par l’Etat, implantés sur l’ensemble du territoire, rayonnent grâce à leur dynamique d’innovation mais aussi à leurs accréditations internationales et à leurs implantations à l’étranger.

 

La qualité de notre enseignement supérieur est essentielle pour accompagner la construction des compétences au service de la Nation et de son économie. Pour l’UGEI, il s’agit donc de relever 3 défis majeurs :

 

Tout d’abord, un défi économique en associant tous les acteurs de l’enseignement supérieur, publics et privés, pour réussir le challenge de la compétition mondiale.

Puis un défi démographique en accueillant les 500 000 étudiants supplémentaires d’ici 2027 pour les universités et les grandes écoles françaises.

Enfin, un défi stratégique en revalorisant le secteur de l’enseignement supérieur privé, grand oublié de ces dernières années.

 

L’UGEI formule 6 propositions ambitieuses pour y parvenir :

  • Porter le budget national de l’enseignement supérieur au niveau de l’OCDE et atteindre 2% du PIB,
  • Etablir un nouveau contrat de confiance entre l’Etat et l’enseignement supérieur privé pour reconnaître sa place et sa qualité,

  •  Simplifier et réduire les contraintes administratives et financières des établissements,
  • Renforcer le modèle économique des écoles pour garantir la qualité de leurs missions et la pérennité des établissements

  • Reconnaître les droits spécifiques des Etablissements d’Enseignement Supérieur Privés d’Intérêt Général (EESPIG) et leur permettre de porter l’excellence académique française hors de nos frontières

  • Accorder à chaque étudiant français les mêmes droits, quel que soit le statut de son établissement d’accueil

 

C’est grâce à ces nouveaux moyens et à leur répartition équitable entre tous les acteurs que l‘Etat pourra assurer pleinement son rôle de stratège et de coordinateur d’un Enseignement supérieur global et pluriel.

 

 

 

 

Retour à la liste des actualités

14

écoles

de management

20

écoles

d'ingénieurs

34

écoles

membres